fbpx
+33.6.21.52.83.65 nathalie@laugier.me

90% des parents que j’ai en coaching ont un enfant EMOTIF / SENSIBLE /  HYPERSENSIBLE et font appel à mes services pour avoir soit une aide ponctuelle, soit pour mettre en place des outils afin que toute la famille retrouve une harmonie et un équilibre plus serein et apaisant….

Tout d’abord, je tiens à te préciser que l’hypersensibilité c’est mon « dada »…. j’ai lu beaucoup de lectures sur le sujet. Je suis une femme à 300% hypersensible refoulée (car à mon époque l’hypersensibilité n’était pas bien accueillie)  et maman d’un enfant hypersensible à 300% comme moi ! J’adore la photo qui illustre cette publication mi sauvage-mi tendresse, et qui je trouve illustre bien l’hypersensibilité.

Mais surtout et c’est ce qui est le plus intéressant pour toi qui me lit, les exemples qui vont suivre proviennent de tous les témoignages de parents d’enfants hyper sensibles que j’ai suivi, car j’ai accompagné des centaines de parents dans leur parentalité depuis 2011 que ce soit en groupe ou en individuel. Cela fait 8 ans que j’ai des études de cas pratique, des top, des flops, des partages, des mises en place d’une multitude de techniques dont certaines qui se sont avérées extrêmement efficaces !

La raison principale pour laquelle les parents me sollicitent :

La famille tourne autour des humeurs de cet enfant…. tout le planning est tourné vers lui/elle. Dès le réveil, si cet enfant est « mal luné » c’est toute la famille qui va en subir les conséquences toute la journée. Cette situation génère des conflits dans le couple, de l’épuisement parental, les frères et sœurs ne trouvent plus leur place et soit font tout pour eux aussi exister soit deviennent des enfants étrangement sages pour ne pas aggraver l’ambiance familiale stressante et tendue. La vie familiale est stressante, tendue, devient vite ingérable voir tourne au cauchemar.

Le problème ? Plus le parent « lâche » et plus c’est pire ! plus le parent puni ou se met en colère et plus les crises s’aggravent, s’intensifient, deviennent violentes. Les parents ne savent plus quel cadre poser avec leur enfant, sont épuisés et culpabilisent de ne pas y arriver, surtout quand ils ont lu des dizaines de livres sur la parentalité positive et qu’ils ont fait plusieurs ateliers en groupe. Ils se sentent nuls, découragés. Pourquoi les autres y arrivent et pas moi ? ma voisine a 3 enfants et elle gère les doigts dans le nez, elle arrive même à se faire belle et moi avec un seul enfant je suis DÉBORDÉE, épuisée, avec mon mari on est à bout.

 

Petit résumé de ce qu’est un enfant dit Hypersensible :

Ce qui revient systématiquement dans mes coachings : Il s’agit d’un enfant qui est très émotif et qui a du mal à gérer ses émotions : il n’est pas joyeux mais hyper excité, il n’est pas triste mais bouleversé, il n’est pas en colère mais part vite en « vrille » dans de grosses crises (se roule par terre, se tape, tape des pieds, se tape la tête au sol, me frappe, devient dangereux pour lui et/ou son entourage)….il n’est pas fatigué mais irritable voire épuisé… la fatigue est d’ailleurs le pire ennemi ou l’enfant devient vite à « fleur de peau » et ingérable.

Autre point commun avec la gestion des émotions difficile, il s’agit d’enfant qui ne supporte pas l’injustice et un « simple non » ou une « simple frustration » entraîne une grosse colère… d’ailleurs ce n’est même pas une colère, on va dire une « crise parasite » (en gros c’est quand votre enfant se transforme en Greemlins dixit un papa) , cf ci dessus pour les détails. Ce sont des enfants qui vont facilement défendre un ou une amie qui a besoin d’aide pour le-la protéger. Ils ont une empathie naturelle et très développée.

La punition ? Beaucoup de chance pour que non seulement elle ne soit pas acceptée, mais en plus qu’elle provoque de vives réactions, une agressivité plus forte avec des crises de plus en plus longues et ingérables.  Mieux vaut choisir une conséquence éducative et des explications pour avoir des résultats beaucoup plus positifs et constructifs ou l’OSBD (outil CNV) avec mise en place d’une réunion de famille pour les plus grands.

Un enfant sensible est assez réceptifs aux 5 sens avec quelques exemples concrets qui reviennent régulièrement :

  • L’odorat : sensible à certains parfums, crème, huile de massage mais aussi dans le désagréable il est capable de sentir à l’étage de la maison ce que vous cuisinez ou l’aliment qu’il n’aime pas !….
  • L’ouïe : sensible aux bruits forts, aux pétards, feux d’artifice, beaucoup de monde dans un même endroit enfermé, un repas de famille avec beaucoup de personnes soit l’excitera et il parlera très fort sans s’en rendre compte, soit l’agacera et sera capable de se mettre les mains sur les oreilles. D’ailleurs souvent lors de fêtes foraines par exemple, ce sont des enfants qui seront très vite hyper excités  et si cela dure trop longtemps ou si les manèges se succèdent trop rapidement  ils vont décompenser, vont pleurer, se mettre en colère ou même devenir agressifs. Ce sont des enfants qui ont beaucoup de mal à supporter le bruit de la cantine à l’école.
  • Le toucher : sensible à certaines étiquettes de vêtements, élastiques de chaussettes ou de pantalon, à des coutures de certains pantalons, la matière de certains bonnets qui gratte, le col des t.shirts trop près du coup qui « étrangle », quand l’enfant se sent trop enfermé ou bloqué physiquement (ceintures de sécurité dans les sièges auto par exemple, pensez à enlever le manteau pour qu’il puisse bouger)
  • Le goût : parfois ce sont des enfants qui ont besoin de rituels ou d’habitudes rassurantes pour les repas :attention au persil sur la purée pour l’originalité ne sera pas de bon goût pour lui car vous lui avez changé sa purée, ce n’est plus la même ! un plat cuisiné autrement va le perturber, ne coupez surtout pas une banane s’il a l’habitude de la manger entière ! il ne s’agit pas de caprice ! Les repas doivent très souvent être pris aux mêmes heures sinon c’est l’enfer… plus faim, hypoglycémie, fatigue extrême, pleurs, hurlements….pas de pitié pour les vacances !
  • La vue : l’enfant hypersensible verra des détails que vous ne verrez pas, un changement dans une pièce, un nouveau jouet placé chez l’assistante maternelle… si vous changez un objet dans sa chambre, pensez à lui signaler avant sinon c’est la cata assurée ! même un petit objet fera que sa chambre ne sera plus du tout la même s’il est déplacé… (un papa me disait qu’il avait changé de place le réveil de son enfant et qu’il s’était mis dans tous ces états… pas le papa, l’enfant 😉 … je lui ai demandé si en rentrant du travail il trouvait son fauteuil canapé préféré avec ses habitudes changé de place par son épouse lui ferait plaisir ? et si non que se passerait il si elle lui répondait « non mais c’est juste un fauteuil tu vas pas en faire une histoire ! »

Pour finir, très très souvent ce sont des enfants assez créatifs, qui font des remarques qui ne sont pas de leurs âges en total décalage avec leurs camarades ou leur frère/sœur aîné. Ils peuvent poser des questions profondes et déconcertantes pour leurs parents et les adultes qui s’occupe de lui.

 

 

Cet article te parle ? tu reconnais ton enfant dans les 3/4 des exemples ? Sache qu’il existe aujourd’hui des outils très efficaces pour aider et apaiser ton enfant et pour retrouver un équilibre familial dans ta famille actuelle. En 8 ans d’accompagnement, 90% des parents qui me contactent ont un enfant hypersensible. Et parce que chaque famille est UNIQUE,  a son rythme, sa culture, ses valeurs, une configuration particulière, des problématiques propres à elle, un livre ou un atelier en groupe ne remplacera jamais une aide individuelle, personnalisée. J’imagine que si tu lis l’article jusqu’à ces lignes c’est que tu as très probablement un enfant hypersensible et que tu as du déjà essayer des tas d’astuces, lu des tas de livres sur la parentalité, utilisé des outils dont certains fonctionnent et d’autres pas… un peu comme la plupart des régimes où tu perds 3 kilos puis tu en reprends 5 car il y a trop de frustrations et/ou d’émotions à gérer 😉

Je te guide pas à pas à condition que tu sois motivée comme toute action à mettre en place ! Il n’est pas nécessaire d’être en couple dans cet accompagnement et NON, ton conjoint n’est pas obligé-e  de faire du coaching ou une visio avec moi. Par contre c’est important qu’il/elle soit soutenant-e  dans ta nouvelle démarche car il/elle devra aussi faire sa part. Ne pas juger et être à l’écoute est déjà extrêmement soutenant.

Nous pouvons déjà ensemble, commencer avec pleins de petites actions qui te changeront la vie et surtout celle de ton couple mais surtout de ton enfant sensible, sans oublier la fratrie s’il y en a une.

 

Prête ? Comment me contacter ? par simple mail ou par le formulaire de contact via le site. N’attends pas d’être au bout du rouleau et de l’épuisement pour franchir le cap 🙂

Nathalie Laugier – Coach thérapeute en développement personnel – Expertise famille, enfants, ados – nathalie@laugier.me

 

 

 

Nathalie LAUGIER

Coach Thérapeute développement personnel et familial
Formatrice professionnels petite enfance, enfance
Psychologie positive
Adultes, Enfants, Ados
Tél: 06.21.52.83.65