fbpx
+33.6.21.52.83.65 nathalie@laugier.me

MOI ? HYERSENSIBLE ???

 

En tant qu’adulte nous nous posons souvent la question si nous sommes sensibles ou hyper-sensible. A savoir que tous les bébés naissent sensibles mais une personne sur cinq naît avec une sensibilité exacerbée.

Elaine N.Aron, psychologue à New York et L’EXPERTE dans l’hypersensibilité propose un questionnaire test fondé sur les résultats de recherches solides et sur son expérience de psychothérapeute.

Répondez sincèrement à chaque question. Répondez par l’affirmative si cela s’applique dans une certaine mesure à vous. Répondez par la négative si cela ne s’applique pas vraiment ou pas du tout à vous.

  • Je suis conscient des subtiles nuances de mon environnement    OUI   NON
  • L’humeur des autres me touche OUI NON
  • Je suis très sensible à la douleur OUI NON
  • J’ai besoin de me retirer pendant les journées frénétiques, soit au lit, soit dans une chambre obscurcie, soit dans tout endroit où je suis susceptible d’être tranquille et libéré de toute stimulation OUI NON
  • Je suis particulièrement sensible aux effets de la caféine OUI NON
  • Je suis facilement terrassé par les lumières violentes, les odeurs fortes, les tissus grossiers ou les sirènes proches OUI NON
  • J’ai une vie intérieure riche et complexe OUI NON
  • Le bruit me dérange OUI NON
  • Les arts et la musique suscitent en moi une émotion profonde OUI NON
  • Je suis une personne consciencieuse OUI NON
  • Je sursaute facilement OUI NON
  • Je m’énerve lorsque j’ai beaucoup à faire en peu de temps OUI NON
  • Lorsque les autres se sentent mal à l’aise dans leur environnement matériel, je sens en général ce que je fois faire pour les soulager (changer l’éclairage, proposer d’autres sièges) OUI NON
  • Je perds les pédales lorsqu’on essaie de me faire faire trop de choses à la fois OUI NON
  • J’essaie vraiment d’éviter de commettre des erreurs ou des oublis OUI NON
  • Je fais en sorte d’éviter les films et les émissions qui contiennent des scènes de violence OUI NON
  • Je m’énerve lorsque beaucoup de choses se passent autour de moi OUI NON
  • La faim provoque en moi une forte réaction, perturbe ma concentration et mon humeur OUI NON
  • Les changements qui se produisent dans ma vie m’ébranlent OUI NON
  • Je remarque et j’apprécie les parfums et les goûts délicats, les bruits doux, les subtiles œuvres d’art OUI NON
  • Je fais mon possible pour éviter les situations inquiétantes ou perturbatrices OUI NON
  • Lorsque je dois rivaliser avec d’autres ou lorsque l’on m’observe pendant que je travaille, je perds mon sang-froid et j’obtiens un résultat bien pire que lorsqu’on me laisse tranquille OUI NON
  • Lorsque j’étais enfant, mes parents ou mes enseignants semblaient me considérer comme sensible ou timide OUI NON

 

COMMENT VOUS NOTER :

Si vous avez répondu par OUI à 12 questions ou plus, vous êtes probablement hypersensible.
Mais? comme le précise Elaine N.Aron, aucun test psychologique n’est d’une exactitude absolue. Même si vous n’avez répondu par l’affirmative qu’à une ou deux questions, mais qu’il s’agit d’un oui particulièrement empathique, peut être pourriez vous vous qualifier d’hypersensible.
Dans son livre « Ces gens qui ont peur d’avoir peur »,  Elaine N.Aron, poursuit que si vous vous reconnaissez dans la description détaillée du chapitre premier, vous pouvez vous considérer comme hypersensible.

 

Ce test vous donne déjà une idée plus précise de l’hypersensibilité. Pendant des années, j’ai pensé juste être plus sensible que la moyenne, me trouvant souvent très (trop) différente de mes amies ou de mon entourage. L’hypersensibilité n’est ni une faiblesse ni une maladie, il s’agit d’un tempérament et aujourd’hui c’est devenu une véritable force que j’exploite au quotidien dans l’accompagnement et le coaching avec les femmes et les mères. J’ai mieux compris à quel point une maman hypersensible était beaucoup plus sujette à la dépression ou à l’épuisement parental, et culpabilisait, de ne pas être la mère dite « normale », vite fatiguée ou épuisée… alors imaginez quand, en miroir vous avez un ou des enfants eux-mêmes hypersensibles ! Notre grande chance dans notre couple, c’est d’être tous les deux hypersensibles et de nous soutenir mutuellement dans notre quotidien, car bien sûr, vous l’aurez compris, nos enfants le sont aussi 😉

 

 

La posture de l’introspection nous aide à mieux nous connaître, mieux nous comprendre et mieux nous aimer dans notre développement personnel. Il est souvent nécessaire de se poser et de ne pas se précipiter à agir mais d’avantage de chercher en soi les solutions, pour découvrir notre personnalité et notre tempérament. Ainsi il sera possible de pendre le recul nécessaire dans la mise en place de nos actions face à un obstacle ou une situation.

Trouver les ressources nécessaires pour évoluer dans le bon sens nécessite de bien se connaître et de modifier le regard que nous portons sur nous et sur nos enfants. Il n’existe aucun échec. Tout est là pour s’améliorer, se développer et grandir.

Nathalie Laugier – Coach thérapeute en développement personnel – Expertise de la famille – Contact : nathalie@laugier.me

Nathalie LAUGIER

Coach Thérapeute développement personnel et familial
Formatrice professionnels petite enfance, enfance
Psychologie positive
Adultes, Enfants, Ados
Tél: 06.21.52.83.65
%d blogueurs aiment cette page :