fbpx
+33.6.21.52.83.65 nathalie@laugier.me

Il y a plusieurs jours, j’ai été contacté par une maman, Aurore, qui était en épuisement maternel TOTAL ! quand je dis TOTAL c’est vraiment LA TOTALE !

  • Aurore qui ne supporte plus ses enfants, son mari, ce qu’elle ressent, sa vie. Elle se déteste de se voir comme ça, dans cet état entre les gros câlins et les cris pour un verre renversé !
  • Aurore qui ne dort plus et qui est partagée entre ne pas laisser pleurer sa petite dernière sinon ça va lui griller des neurones, et l’envie de s’enfermer la nuit dans une grotte pour pouvoir enfin dormir,
  • Aurore qui s’épuise à tout gérer. Autant tout faire soi même ! ça prendra beaucoup moins de temps, que de demander aux enfants et au mari ! les courses, le ménage, l’organisation de la maison avec tous les enfants, les repas, les goûters des enfants… ah mais ils mettent quand même la table ! bon, en râlant mais ils le font… du coup elle s’énerve car ils râlent !
  • Aurore qui pleure en cachette ou seulement à la maison (elle réserve ça à son homme complètement démuni), à la moindre contrariété, qui est à fleur de peau concernant toutes les émotions de toute la famille, qui prend tout très à cœur de façon disproportionnée, qui devient une cocotte minute prête à exploser dès que « la goutte d’eau fait déborder le vase » et bien sûr qui ensuite, culpabilise et passe son temps à s’excuser auprès de ses enfants… parfois je me demande si en tant que femme nous n’avons pas un gêne « culpabilité » livré automatiquement à notre naissance ? non ?
  •  Aurore qui a mal au dos, aux épaules et n’a pas le temps de prendre rdv chez le médecin ou l’ostéo… en attendant, un doliprane, des huiles essentielles, et un petit peu d’étirements yoga feront l’affaire !
  • Aurore qui a des cernes et n’a plus envie de se maquiller ou de se faire jolie… de toute façon elle n’a plus le temps de s’épiler et se met en mode Chubaka régulièrement, et se demande quand même pourquoi elle ne peut pas être une maman comme les autres : NORMALE ! c’est pourtant pas compliqué, non ?
  • Aurore qui ne supporte plus sa vie, se dit que son karma est catastrophique et que, vraiment, dans une autre vie elle a du faire des trucs vraiment pas cool pour vivre tout ça maintenant ! elle s’est pourtant excusée pleins de fois, allumée des bougies, fait des prières les pieds dans la neige, brûlé de la sauge blanche en cachette dans les toilettes…. non rien n’a changé !
  • Aurore adore son job et heureusement, car c’est sa bouée, son oxygène, elle ne pense ni à la maison, ni à sa famille quand elle bosse… un jour elle sait qu’elle changera de job, car son rêve est de faire des massages ayurvédiques dans un superbe endroit détente, avec de la musique douce et des huiles essentielles, des lumières tamisées et elle proposerait des thés et tisanes….
  • Aurore a gardé son humour ! oui rire de soi et une première étape pour commencer à relativiser, prendre de la hauteur, et me contacter ! au moins qu’il nous reste ça : L’HUMOUR !

 

Photo par Clker-Free-Vector-Images sur Pixabay

 

Oui, ce genre de maman, comme Aurore, au bout du bout… concerne la moitié de mes accompagnements. Ce genre de maman, et tu te reconnaîtras peut être, montre à la société, à son travail et à sa famille que tout va bien car elle ne veut pas s’effondrer, car elle a honte de ne pas y arriver, « de se noyer dans un verre d’eau », honte car elle a voulu ses enfants et qu’au final faut assumer comme lui dit des membres de sa famille ! alors, elle se dit que c’est juste un passage, que ça va ira mieux demain, mieux quand sa petite dernière dormira, mieux après quelques mojitos (lol), mieux quand son mari changera ses horaires de travail, mieux quand elle se reposera, mieux quand elle sera en vacance, mieux quand les enfants seront plus grands car tout passe et qu’elle aime ses enfants plus que tout…. et jour après jour, la fatigue, et l’épuisement sont toujours là comme un chewing-gum  collé aux baskets et elle se dit « allez encore un jour à tenir »

Le « comment » Aurore en est arrivée là ne m’intéresse pas vraiment dans un premier temps, car elle sait qu’elle a « accepté l’inacceptable » depuis bien trop longtemps et c’est une des raisons pour laquelle elle m’a contacté…. son corps lui a déjà donné plusieurs alertes… .Aurore est en stress et en mode « survie » TOUS LES JOURS, de son réveil à son coucher, et elle n’a même pas de répit la nuit… Comment le corps peut il supporter ce mode de fonctionnement à long terme ? même une machine ou un robot serait en surchauffe, et disjoncterait, le court circuit assuré ! et comme notre corps est merveilleux, il va te donner des alerte, jour après jour, pour te faire comprendre que tu rentres en zone rouge, jusqu’à l’arrêt total si tu ne l’écoutes pas. Le classique : un jour tu ne peux plus te lever, ou un jour tu tombes avec un malaise, ou tu te bloque du dos à ne plus pouvoir marcher, ou ton cœur se met en tachycardie… la dépression a très souvent commencé depuis bien des jours et des semaines….

 

Photo par RobinHiggins sur Pixabay

 

Cette maman, comme beaucoup de mamans que j’accompagne et qui sont en épuisement maternel (ou burn out maternel), est une maman hypersensible. Oui parfois, en coaching, j’ai l’impression d’avoir les 20% de personnes dans ce cas là qui me contactent ! je me suis même demandée si au final tout le monde n’était pas hypersensible car cela me paraissait dingue !  Comme m’a dit récemment ma propre coach, « tu attires ce que tu es, et qui pourrait parler de ce sujet mieux que toi ? » …. alors attention aussi car je ne suis pas en train de dire que toutes les mamans en épuisement parental sont hypersensibles non plus ! et heureusement d’ailleurs ! je vous interpelle sur ce sujet, car c’est un des facteurs aggravant de l’épuisement parental dont on n’entend pas parler !,

Jusque là, concernant Aurore, personne ne lui avait parlé de sa singularité, de comment gérer toutes ses émotions au quotidien. Elle pensait que tout le monde était comme elle, ressentait ce qu’elle ressentait. Loin d’elle l’idée qu’elle faisait partie des 20% de la population concernée !

Grace à un travail d’introspection et de connaissance de soi, j’ai pu accompagner Aurore dans son cheminement personnel  de manière constructive, pour trouver des solutions afin de retrouver une harmonie et un équilibre de vie personnel et familial. Aurore peut maintenant accueillir et oser être qui elle est. En incarnant elle même ce changement, toute la famille a pu en bénéficier et s’équilibrer.

 

« Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour en créer du nouveau, et non pas pour se battre contre l’ancien ».

Dan Millman

Belle semaine à tous !

Nathalie Laugier – Coach thérapeute en développement personnel – Expertise famille- Contact : nathalie@laugier.me

 

 

  • afin de conserver l’anonymat de cette maman, le prénom a été changé

Nathalie LAUGIER

Coach Thérapeute développement personnel et familial
Formatrice professionnels petite enfance, enfance
Psychologie positive
Adultes, Enfants, Ados
Tél: 06.21.52.83.65
%d blogueurs aiment cette page :