fbpx
+33.6.21.52.83.65 nathalie@laugier.me

Mais comment savoir si mon enfant est hypersensible ? 

 

Je  vous invite dès à présent, à faire le petit test suivant, élaboré par le Dr Elaine Aron, la star de l’hypersensibilité 🙂

Répondez par oui pour par non aux questions suivantes : Mon enfant….

1-  sursaute facilement

2- se plaint de vêtements qui grattent, est gêné par les coutures de ses chaussettes ou les étiquettes, les pantalons trop serrés (comme les jeans)…

3- n’apprécie pas généralement les grosses surprises

4- apprend mieux avec une petite remise en place qu’avec une punition sévère

5- semble lire dans mes pensées

6-utilise des mots recherchés pour son âge

7- remarque la moindre petite odeur inhabituelle

8- possède un sens de l’humour affuté

9- semble très intuitif

10- a du mal à s’endormir après une journée excitante

11- ne gère pas bien les grands changements

12- demande à se changer si ses vêtements sont mouillés ou pleins de sable

13- pose beaucoup de questions

14 – est perfectionniste

15- remarque la souffrance d’autrui

16- préfère les jeux calmes

17- pose des questions profondes, qui donnent à réfléchir

18- est très sensible à la douleur

19- est gêné par les lieux bruyants

20- remarque les détails subtils (quelque chose qui a été déplacé, un changement dans l’apparence de quelqu’un, etc….)

21- vérifie avant de grimper si cela n’est pas dangereux

22- réussit mieux quand il n’y a pas d’inconnus présents

23- prend les choses à coeur

Si vous avez répondu « oui » à 13 affirmations ou plus, votre enfant est probablement hautement sensible… toutefois aucun test psychologique n’est suffisamment fiable pour justifier à lui seul des choix d’éducation.

Généralement, en tant que parent, vous connaissez la réponse intérieurement. Les retours sont très souvent qu’avec mon enfant tout est « trop » ou  « pas assez », tout est dans les extrêmes, que ce soit sur des peurs, des ressentis, des colères, des joies… tout est liés à l’émotionnel…. tout tourne autour de son enfant…. suivant le levé du matin, le parent sait d’avance comment se passera la journée. Si son enfant n’a pas bien dormi, idem. S’il est contrarié ou frustré, idem… s’il change son planning car il y a un imprévu c’est la catastrophe…. etc…etc….l’enfant ne supporte pas les petits bruits comme une personne qui mange la bouche ouverte et les grands bruits comme une alarme de voiture ou une moto qui passe vite… les exemples sont infinis…..

« JE TRANSMETS CE QUE JE SUIS ET PAS CE QUE JE DIS » : et vous ? êtes vous hypersensible ? (cf mon article avec l’image des 3 singes) avec le test adule ? comment le vivez vous ? vous connaissez vous suffisamment pour savoir où, quand et comment recharger vos batteries ? vous estimez vous suffisamment ? connaissez vous ce qu’on appelle « vos chaussées glissantes » ?

Un enfant dit hautement sensible (je préfère ce terme à l’hypersensibilité car le mot « hyper » est pour moi too much) a besoin d’un renforcement bétonné de son estime de lui… mais attention pas dans le sens surprotection, dans le sens où il a besoin d’un parent vrai et authentique, ancré et bien dans ses baskets ! il va repérer toutes vos émotions, détecter si vous êtes bien ou pas bien, stressé ou en colère et se calera sur vous. Si vous lui cachez des choses, il saura car il est très intuitif…. une maman enceinte a surpris son enfant faire un dessin d’une maman avec un gros ventre alors qu’elle ne l’a pas annoncé à son entourage. Il sera vite découragé, son réservoir affectif se vide à vitesse grand V, s’il a faim, s’il est fatigué tout est démesuré ….il ne supporte pas l’injustice et il va très souvent aider les amis en difficulté ou avec des problèmes… si dans une classe, un enseignant gronde un élève injustement à ses yeux, cela sera tellement injuste qu’il aura le sentiment que l’enseignante s’est aussi adressée à lui. D’ailleurs si l’enseignant est à l’écoute et qu’émotionnellement « ça passe bien » l’année sera tip top… si le « courant ne passe pas » et que l’enseignant fait une fixette sur l’enfant, ils seront tous les deux perdants dans la relation 🙁

 

 

Votre enfant a donc besoin d’être aimé inconditionnellement, de se sentir à sa place dans la société (auprès des amis, dans un groupe….), se sentir à sa place physiquement (via son apparence, sa coordination, ses gestes, de jouer, accomplir des taches….), et de se sentir à sa place intellectuellement (dans toutes les situations d’apprentissage, d’être au même niveau que les autres enfants de son âge….)

 

Alors voici les « premiers soins pour vous et votre enfant » :

  • vous observer en tant que parents sur les messages envoyés à votre enfant (posture, ton de la voix, expressions du visage….). Le non verbal a une place très importante chez l’EHS (Enfant Hautement Sensible). Si vous êtes aussi HS, avez vous des doutes ou peur que votre enfant ne devienne pas heureux ? je vous invite à le travailler dès à présent 🙂
  • le choix des mots : « un chat est un chat » Il sera important d’utiliser des mots précis avec votre enfant. Votre enfant a des talents d’observations de tous les moindres détails… une visite dans un parc ou un zoo est extrêmement fatiguant pour lui.
  • passer du temps avec votre enfant  : pour un enfant de moins de 5 ans il serait préconisé de passer au moins 30mn/jour au sol, par terre, avec son enfant, et suivre ce qu’il a envie de faire. Mais vous pouvez aussi passer du temps avec lui en cuisine, et surtout lui parler car il a besoin qu’on lui parle, qu’on lui explique….
  • reconnaître ses besoins : la communication bienveillante et positive est hautement conseillée (tout comme tous les enfants bien sûr). Reconnaître ses besoins limite les frustrations, même si vous refusez sa demande « Je sais que tu adores les glaces, tu en auras une après le repas pour le dessert » si votre enfant demande une glace à 11h par exemple.
  • développer son vocabulaire émotionnel et ses besoins afin qu’il puisse les exprimer…. en parlant de besoin, connaissez vous les vôtres ? arrivez vous à les exprimer ? : utilisez des roues des émotions, des cartes, des tableaux
  • aider votre enfant à se comprendre lui-même par rapport aux personnes non sensibles : il n’y a pas de problème, ni chez l’enfant sensible, ni chez le non sensible, chacun à un style différent et des façons différentes de s’exprimer. L’EHS doit comprendre que tout le monde ne fonctionne pas comme lui et ne pense pas comme lui. Les jeux de cartes de développement personnel sont excellents (je pense au perlipapotte (souffle d’or), à « 2 minutes… papa » (jeux2minutes), au Brin de Jasette famille… il me semble que sur le site de « papa positive » vous pouvez télécharger des cartes et les imprimer (super blog en passant !)
  • souligner toutes les forces de caractère de votre enfant et renforcer le « verre à moitié plein » plutôt qu’à moitié vide : j’aime beaucoup la phrase de Fletcher Peacock « Arrosez les fleurs, pas les mauvaises herbes ! ». Inutile d’exagérer ou d’en faire trop non plus, restez vrai et authentique.
  • poser un cadre ferme et bienveillant : des consignes claires, simples, qui ne changent pas suivant l’humeur du parent 🙂 !
  • éviter les punitions : les remplacer par des conséquences éducatives … vos enfants se disputent ? ils devront avant la fin du w.end trouver un moment ensemble pour jouer à un jeu … si votre objectif d’éducation est d’avoir des enfants qui prennent plaisir à être ensemble bien sûr 😉 cela vous demandera de vous déconnecter de votre éducation et de choisir vos batailles en fonction de ce que vous souhaitez pour vous et votre famille
  • Prévenir votre enfant de ce qu’il va faire et anticiper le changement : mettre en place des routines, des rituels visibles pour l’enfant avec des pictos, des images… et faire participer votre enfant dans toute la mise en place et la fabrication des outils !

 

 

Attention, l’hypersensibilité n’est pas une étiquette et non ce n’est pas un effet de mode ! il s’agit d’un tempérament tout comme il y a des petits et des gros dormeurs, des petits et des gros mangeurs et bien il y a des gens sensibles et des gens hautement sensibles.

J’ai su que j’étais moi même hautement sensible il n’y a que 5 ans. Je me suis toujours sentie différente…. « à part »…. les gens me voyaient douce, introvertie, calme, alors que je gardais un vrai dragon en moi. Très  sensible à la violence, l’agressivité, la souffrance des gens, des bébés, des animaux. Prendre soin de la nature, des animaux, des personnes vulnérables comme les enfants et les personnes âgées sont tellement évident pour moi. Quand on me pose encore la question « pourquoi je suis végétarienne » ? c’est très compliqué pour moi  tellement c’est une évidence aujourd’hui ! l’injustice est très forte encore aujourd’hui.

Mon père qui a 77 ans, m’a dit récemment que j’étais « attachiante » voilà une belle étiquette ! oui je sais que c’est affectueux de sa part car je pose les questions qu’il ne faut pas poser, je dis ce qu’il ne faut pas dire et j’ouvre les portes là où elles sont fermées… c’est dérangeant un enfant qui même à 44 ans pose encore des questions sur sa famille, le pourquoi du comment ? que sait il passé à ma naissance ? et avant ? comme un enfant de 3 ans qui demande à ses parents pourquoi il y a de la misère dans le monde ?

J’ai appris à me reconnecter, à m’aimer pour qui j’étais avec mes qualités et mes défauts. J’ai appris à m’ancrer, à positiver, à dompter mes peurs, à affiner et développer mes intuitions, à me faire confiance, à oser être libre et sortir du jugement des autres. J’ai appris à m’entourer de belles personnes qui me ressourcent, qui sont bienveillantes, aimantes. On dit qu’on est la moyenne des 5 personnes qui nous entourent le plus. Quand je vois mes 5 amies proches de moi j’ai la banane aujourd’hui !

C’est un travail de tous les jours, de chaque instant, mais les habitudes sont là et aujourd’hui j’ai à cœur d’accompagner les femmes ET les mères à se reconnecter à elles mêmes afin aussi d’être libres et authentiques…. car au final nous sommes tous des êtres sensibles !

Nathalie Laugier – Thérapeute, accompagnante et coach en développement personnel – Experte dans les relations familiales et l’hypersensibilité – Soins énergétiques fleurs de Bach et déblocage des stress du passé

nathalie@laugier.me

Ps: sources du texte Dr Elaine Aron et essentiellement mon expertise auprès des femmes et mères hautement sensible 🙂

 

Nathalie LAUGIER

Coach Thérapeute développement personnel et familial
Formatrice professionnels petite enfance, enfance
Psychologie positive
Adultes, Enfants, Ados
Tél: 06.21.52.83.65